La cheffe de cabinet de Kais Saied perd quasi-totalement la vue

La présidence de la République tunisienne a publié un communiqué selon lequel une enveloppe suspecte a été envoyée au Palais de Carthage sans le nom de l’expéditeur.

La cheffe de cabinet du président Saied a ouvert l’enveloppe. Tout de suite après, elle a eu une forte migraine et a perdu quasiment la vue.

L’agent de la garde présidentielle a ressenti les mêmes symptômes mais avec moins d’intensité.

Tous les deux ont été hospitalisés à l’hôpital militaire de Tunis pour suivre leur état de santé.

La présidence de République explique dans le même communiqué que l’affaire n’a pas été divulguée aux Tunisiens pour éviter de semer la zizanie mais quelques pages sur le réseau social Facebook ont partagé la nouvelle.

Les faits remontent au lundi 25 janvier à 17h précise la même source.

Partager